Qui n’a jamais pensé quitter son poste actuel pour se lancer dans un travail qui lui convient ? L’idée est tentante, mais certaines démarches doivent être prises en compte pour éviter les mauvaises surprises. En effet, il faut avant tout faire un point sur ses propres motivations, sa situation actuelle ainsi que ses compétences. En respectant ces démarches, il est plus facile de dénicher un nouvel emploi tout en gérant la transition qui prend souvent un peu de temps.

Faire un bilan de compétences

La première étape à ne pas négliger avant de changer de travail est de réaliser un bilan de compétences, que vous ayez déjà un projet en tête ou simplement à la recherche d’une nouvelle entreprise. L’idée est de déterminer clairement vos compétences actuelles et celles que vous devrez acquérir pour décrocher le poste de vos rêves. Cette démarche peut entrer dans le cadre du DIF (Droit Individuel à la Formation) et vous permet dans la même occasion de faire un bilan personnel. Si vous avez un autre projet important en vue (mariage, naissance, maison), l’idéal est d’attendre afin de ne pas tout mélanger au même moment.

Suivre une formation

Certains métiers nécessiteront une formation particulière, en particulier si vous envisagez de changer de type de poste ou de secteur. Certaines entreprises proposent une formation à l’embauche, alors que d’autres non. Dans ce dernier cas, vous devez vous former en continuant à travailler, soit suivre des cours à distance ou du soir, soit utiliser votre DIF, voire demander un CIF (Congé Individuel de Formation) s’il s’agit d’une formation longue.

Gérer la transition

Après avoir pris votre décision et étudié votre plan de formation, il vous incombe de bien gérer la phase de transition. Pour ce faire, vous avez deux options :
Soit vous arrêtez complètement votre travail actuel pour chercher un nouvel emploi, une solution risquée, mais probablement efficace Soit vous continuez à travailler tout en cherchant une nouvelle entreprise, mais cette démarche demande beaucoup de temps et de motivation.

Dans tous les cas, vous devrez informer votre entreprise actuelle sur votre intention de démissionner pour éviter les mauvaises surprises. Quelles que soient vos motivations, opérez la transition de façon raisonnée et intelligente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *