Le marché du management de transition s’est considérablement développé au cours de ces dernières années. Effectivement, cette pratique managériale séduit de plus en plus d’entrepreneurs français. Elle consiste à recourir à des intervenants externes pour remplir une mission limitée dans le temps ou pour remédier à une situation de crise. À ce jour, les demandes émanent principalement des industriels. Mais, ce procédé s’invite aussi dans d’autres secteurs d’activité.

Le management de transition et les différents champs d’intervention

La France ne figure pas encore dans le palmarès des pays qui pratiquent le plus le management de transition. Néanmoins, le marché connait une croissance fulgurante jusqu’à générer plus de 400 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018.

Né dans les années 70 aux Pays-Bas, ce procédé consiste à engager à une ressource opérationnelle expérimentée pour aider l’entreprise à traverser des périodes difficiles. Ainsi, avant les années 2000, cette solution était surtout adoptée pour gérer une situation managériale critique. Il peut s’agir d’un remplacement temporaire d’un responsable, de la fermeture d’un site, de la gestion d’une crise financière ou d’une restructuration.

Aujourd’hui, les managers de transition assurent différents types missions. L’expertise de ces intervenants sera utile pour la réalisation de projets hautement stratégiques tels que l’acquisition d’une nouvelle filiale. Ces spécialistes guident aussi les PME dans leur transformation en une grande entreprise. Ceci inclut notamment la mise en place d’une nouvelle organisation ainsi que la formation du personnel. Sans un transfert de compétences, l’établissement concerné dépendra toujours du savoir-faire de ce dirigeant provisoire.

Aperçu sur profil d’un manager de transition

Au fil des années, le management de transition est devenu un outil de gestion employé couramment en France. Il répond en effet à un besoin d’urgence, de flexibilité et de réactivité. Ce qui est parfait pour les entreprises qui traversent une crise ou qui doivent recruter rapidement une personne compétente pour assurer une transition. Mais avant toute chose, il faut connaitre le profil d’un directeur de transition.

En général, ces professionnels ont entre 45 et 65 ans. Il peut s’agir aussi bien d’un homme que d’une femme. Celui qui pratique ce métier doit impérativement disposer d’une expérience dans une fonction de top management. Il a été soit un cadre-clé dans une société soit un dirigeant. De même, afin d’acquérir une forte culture d’entreprise, la plupart des intervenants ont déjà voyagé ou travaillé à l’international au cours de leurs carrières. Ainsi, ils ont été confrontés à de nombreuses situations.

Il est donc important d’étudier minutieusement le profil du manager avant de procéder au recrutement. Il doit en effet être capable d’assurer la bonne conduite du changement dans la structure. Afin de recruter une personne compétente, il vaut mieux passer par un cabinet spécialisé. Cette solution accorde également certains avantages contractuels.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *